Le futur de l’imagerie médicale ?

Un enjeu de reconnaissance et d’organisation avant tout !

Jeudi 10 Décembre 2020 - de 11h à 12h

Conférence Web

Inscription simple et rapide

*saisie indispensable

Dès votre enregistrement, vous recevrez un email de confirmation pour ce webinar

Avec l'expertise de  : 

Dr Jean-Philippe Masson

Dr Jean-Philippe Masson

Président - Radiologue

FNMR

Audrey Levacher

Audrey Levacher

Consultante & Data Strategist

MEDGEST

Cyril Hervy

Cyril Hervy

Responsable des Comptes Stratégiques

VERSO HEALTHCARE

Charles-Henri Vidal Kougoucheff

Charles-Henri Vidal-Kougoucheff

Directeur

MEDGEST

Quelle stratégie ? Quelle gouvernance ? Quelle organisation ? 

Quel plateau technique ? Quel rôle des pouvoirs publics ?

Le secteur de l’imagerie médicale connaît depuis quelques années une profonde mutation : regroupement des cabinets, positionnement de fonds d’investissements, rapprochements public-privé, évolution vers le financement locatif et l’usage. Les innovations technologiques (équipements, téléradiologie, intelligence artificielle, …) incontournables d’un point de vue tant diagnostic que d’égalité d’accès aux soins impactent les budgets, les équilibres financiers, les besoins en expertise, en compétences et en formation et in fine la structure même du cabinet ou du service d’imagerie médicale.

La crise sanitaire aura mis en avant le secteur du laboratoire avec un grand L : dépistage, traitement, vaccin, … ainsi que celui de la réanimation reléguant d’ailleurs peut-être un peu trop vite les apports indéniables de l’imagerie médicale, mise à mal dans cette crise (réduction temporaire d’activité, désorganisation des services, report voir annulation de rendez-vous, mise en place de flux dédiés Covid et de protocoles spécifiques de prise en charge, …). Il faut ici rappeler et saluer la mobilisation et l’engagement de tous les professionnels de santé.

Pourtant tout le monde s’accorde à dire que l’imagerie médicale sera un enjeu majeur de la période post-crise ! et ce pour plusieurs raisons :

  • L’activité « traditionnelle » va revenir à la normale et les services d’imagerie devront parfois prendre en charge des situations plus complexes notamment dans le suivi de certaines pathologies.
  • La « modernisation » pertinente et permanente du plateau d’imagerie médicale est impérative
  • La Covid19 aura engendré un nombre très important de pathologies chroniques principalement respiratoires et seul le scanner thoracique semble à ce stade avoir démontré son intérêt dans le suivi post Covid.

Nous ne parlons plus d’une période de crise à gérer mais bien d’une révolution pour ce secteur d’activité qui historiquement contribue à l’efficience du diagnostic et de la qualité des soins.

Les bouleversements sont nombreux et touchent aux aspects organisationnels, réglementaires, techniques ou encore budgétaires.

Pour en parler et surtout pour aborder les solutions à mettre en place, Sébastien TAUPIAC , aura le plaisir d’animer cette conférence en la présence de Cyril HERVY, de Charles-Henri VIDAL-KOUGOUCHEFF et d’Audrey LEVACHER.

Nous aurons également l’honneur d’accueillir Jean-Philippe MASSON, Radiologue et Président de la FNMR. 

Un regard essentiel du praticien et de la fédération sur ce contexte et sur les nombreuses attentes de ce secteur : reconnaissance du rôle de la radiologie, autorisations en équipements lourds, intégration territoriale des centres de radiologie, attributs des soignants et manipulateurs ou encore intégration des radiologues libéraux dans l’organisation territoriale de l’offre de soins.

Si la médecine se doit de devenir préventive, la gestion des crises également ! Probablement par une plus grande anticipation et par des organisations désormais plus souples et résilientes.

page Facebook
page Linkedin
page twitter
Chaine Youtube

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité